Ambiance musicale

HPIM5198Je me demande… jusqu’à quel point est-il possible que j’aie eu envie d’aller chercher ma liberté lors de ces dernières semaines. Jusqu’où, aussi.

Une soirée à regarder le soleil se coucher aux Tuileries, et les martinets aussi. A ouvrir ses cadeaux, à marcher sur tous les ponts de Paris, en admirant les lumières…

Et pourtant, l’impression que quelque chose s’est envolé.

Evaporé.

Je ne sais pas…

Mais après un baiser volé sous une arche de verdure, je me reprends à rêver… à rêver que peut-être, en fait, tout ne soit pas si compliqué que je le croyais.

Et je me dis…

Peut-être que je dois cesser cette course folle vers d’autres expériences. Peut-être que j’ai rencontré le bon, en premier… ?

Peut-être qu’après un an, je vais finir par te pardonner.

Peut-être.

Et en attendant, rêver rêver rêver de t’embrasser.