11114327_pAmbiance musicale : Endless Song, Aaron

 

Je crois que je vis dans un monde irréel.

 

Un monde où l’amour serait toujours beau

ta bouche dans ma nuque Défaillir

tes mains sur mes épaules et Mourir

Un monde où les petites mamies me parlent de celui qui est leur mari depuis 40 ans avec des étoiles dans les yeux.

tes clins d’œil so sexy

me Voir et ton sourire

Un monde où la vie, ça serait boire du Co*ca sur cette plage où la mer est remplie d’eau douce.

 

Mais là, depuis hier soir, le pink movie est fini. Le cœur dans un étau. Ne pas réfléchir ne pas penser fermer son esprit se protéger. Encore.

Je ne pense qu’à ça. A tout ça. A ton monde où il suffirait d’allumer son PC de 6H à 8H30 pour avoir la bonne conscience d’avoir « tout fait pour [me] parler ». Où les lettres d’amour figureraient sur la to do list, catégorie « paperasse ».

 

Peut-être qu'en fait il est "just too late".